Intro

Retour d’expérience : Alexandra Maurel, fondatrice de Paint-in’box

Nous avons eu l’occasion d’interviewer Alexandra Maurel, fondatrice de Paint-in’box, un concept coloré de box bimestrielle dans l’univers de la déco pour relooker soi-même des objets chinés.

Alexandra est revenue sur son parcours, le lancement de son activité de box et la gestion de ses abonnements au quotidien.

Retour sur son témoignage en dix questions !

Peux-tu nous présenter ton entreprise et le concept Paint-in’box ?

Paint-in’box est une société créée en 2019 en France dont le concept de box DIY s’adresse à une niche bien identifiée. L’objectif est d’apporter à nos abonnés des projets de déco pour relooker petits meubles et objets dans sa maison ou encore chinés ça et là, dans une démarche éco-responsable et avec des produits fabriqués en France et respectueux de l’environnement.

Nous adressons une box tous les deux mois à nos abonnés qui renferme à chaque fois un nouveau projet déco à réaliser soi-même et sur le support de son choix.

Comment t’es venue cette idée de box ? Pourquoi as-tu lancé ton concept de box dans cette thématique ?

Cela s’explique de par mon parcours professionnel ; je suis directrice commerciale au sein de l’entreprise Eleonore Déco. Nous commercialisons des pochoirs et peintures dans le respect de l’environnement. Le « green » est à l’honneur dans nos couleurs !

L’activité Paint-in’box est une activité secondaire qui me permet de lier ma passion pour ces produits et la déco et mon engouement pour les projets de box, ayant moi-même été abonnée à différentes box.

Avant de me lancer, en analysant le marché, j’ai remarqué qu’il n’existait pas ce concept de box DIY dans la déco et j’ai décidé de foncer ! Je suis associée avec mon patron mais pour autant, je gère seule l’activité liée à la box, animée par les valeurs et la qualité des produits qui la composent.

Pourquoi as-tu créé un concept de box ?

Je suis fan de déco et d’esthétisme et surtout passionnée par la marque pour laquelle je travaille.

Je souhaitais sublimer le produit et le concept de box.

Je tenais à accorder un soin particulier à la confection des box et à l’emballage. A la réception de la box, je voulais que les clients aient des étoiles dans les yeux.

J’ai alors fait un prototype de la première box et j’ai demandé l’avis à mon entourage.

Je me suis inspirée de ce qui se faisait aussi sur le marché de la box.

Aujourd’hui le marché est très riche et concurrentiel. Il faut se démarquer et la qualité peut faire la différence d’après moi.

Et pourquoi du bimestriel ?

Ce rythme d’expédition d’une box tous les deux mois est plus facile à gérer pour moi, en parallèle de mon activité professionnelle principale.

La réception d’une box tous les deux mois a aussi plus de sens pour mon concept qu’une box chaque mois : les abonnés ont davantage le temps de s’approprier le contenu de la box, de chiner l’objet à relooker et de réaliser le projet de déco que je leur propose dans la box. Une box chaque mois serait une fréquence trop soutenue.

Quelles formules proposes-tu à tes abonnés ?

Les abonnés peuvent s’abonner à une box tous les 2 mois ou choisir un abonnement long (3 box sur 6 mois ou encore 6 box sur un an). Ces abonnements longs permettent de disposer de box pré-payées, ce qui renforce ma trésorerie et affine mon prévisionnel.

J’ai aussi mené une étude de prix avant le lancement de ma box. Le prix de ma box était bien perçu sur une fréquence bimestrielle. Ce qui m’a aussi permis de me démarquer de la concurrence et de mieux positionner mon offre sur le marché.

Comment as-tu créé ton site ? Quelle solution as-tu recherché pour le faire ?

Créer un site web, ce n’est pas mon métier.

J’ai tout d’abord souhaité faire appel à un prestataire mais le coût de développement était trop élevé. Or je voulais pouvoir lancer vite et sans trop investir d’argent mon projet de box.

Je recherchais une solution simple et facile à prendre en main. Je me suis tournée vers la solution Boxraiser qui a répondu à mes attentes : l’équipe était réactive et les échanges fluides. La plateforme propose un abonnement mensuel et un pourcentage refacturé sur le volume de transactions, ce qui me convenait tout à fait. Sous 24 à 48H, mon site était en ligne !

Aujourd’hui, l’équipe est toujours aussi réactive et la qualité des échanges est aussi au rendez-vous.

Je suis satisfaite de l’outil car on a la main sur la personnalisation de son site. Je désirais un site lisible, avec peu d’onglets et offrant une bonne expérience de navigation aux visiteurs.

Etant novice dans le business de box, je souhaitais aussi ne pas avoir de contraintes et ne pas perdre de temps.

Je peux aussi monter en compétences car Boxraiser alimente régulièrement son blog de nouveaux articles sur diverses thématiques liées à la gestion de son activité de box et au marketing. Des séances de coaching sont aussi proposées chaque mois et nous avons accès en tant que client à une documentation très fournie.

Qu’as-tu mis en place sur ton site ?

J’ai créé une page de contenu libre qui me permet de présenter la marque et les valeurs de l’entreprise.

Je propose un blog que je gère depuis la solution Boxraiser. Cela contribue à ma stratégie de contenu, que je peux partager sur les réseaux sociaux.

J’ai aussi créé un shop pour vendre les anciennes box à l’unité. Je compte aussi proposer des produits complémentaires en vente unitaire, que l’on ne retrouve pas dans les box. A noter que la partie shop représente 30 à 40 % de mon chiffre d’affaires.

Comment t’organises-tu au quotidien ?

Chaque jour, je me rend sur mon compte Boxraiser et je regarde les nouveaux abonnements passés pour suivre les nouveaux abonnés, les formules choisies, …

Je regarde aussi depuis le tableau de bord de l’application mon nombre d’abonnés actifs et interrompus.

J’accorde une vigilance toute particulière sur l’évolution du nombre de désabonnements. Une des fonctionnalités de l’outil me permet de recueillir les réponses aux questions que je pose aux abonnés qui font l’action de se désabonner. Cela me permet de connaître les raisons de leur désabonnement pour savoir quel levier activer.

Ensuite, je suis aussi les achats passés sur mon site pour retrouver les produits commandés en vente unitaire et pouvoir préparer les colis dans la journée ou le lendemain.

Je regarde aussi du côté des paniers, quand je vois qu’un visiteur rencontre des difficultés à finaliser sa commande et qu’il y a plusieurs échecs de transactions, je prends contact directement avec lui.

On parle acquisition de nouveaux abonnés, que mets-tu en place à ce niveau là ?

On vient d’évoquer la gestion des paniers abandonnés. Quand une personne a créé son compte mais n’est pas allée au bout de sa commande, j’ai activé depuis l’outil la relance automatique des paniers abandonnés en proposant un coupon de réduction pour l’inciter à finaliser sa commande.

J’ai aussi activé le système de parrainage : le parrain depuis son espace mon compte dispose d’un lien de parrainage qu’il peut partager à son entourage. Quand un filleul s’abonne depuis ce lien, il dispose d’une réduction et le parrain aura aussi une réduction sur son prochain prélèvement.

Pour rendre ma box plus visible, je communique sur les réseaux sociaux et met en place des campagnes publicitaires. J’alloue un budget sur google ads et je suis abonnée à Toutes les box et La box du mois, de manière à être référencée sur ces sites spécialisés et disposer de vidéos d’unboxing.

Au-delà des actions d’acquisition, je mets en place plusieurs opérations de fidélisation pour mes abonnés, avec des petites attentions et des surprises dans leurs box.

Comment se passe le SAV avec tes abonnés ?

Je reste à l’écoute de mes abonnés et je veille à être très réactive à la moindre demande pour leur apporter rapidement une réponse. Leur satisfaction est ma priorité.

Si un produit de la box est abîmé, je veille à le remplacer et à faire un geste auprès de mon abonné.

Si une box se perd, j’en renvoie une et veille à régler le problème.

On retrouve dans le back office tout le journal d’activité pour chaque compte d’abonné, ce qui m’aide aussi dans les échanges avec mes abonnés.

Enfin, comment organises-tu les expéditions ?

Je propose à mes abonnés deux modes de livraison : Colissimo pour la livraison à domicile et Mondial Relais. L’offre est ainsi assez complète et je peux paramétrer pour chaque transporteur les frais de livraison souhaités.

Je retrouve les bons de livraison depuis mon compte Boxraiser. Ils se génèrent automatiquement pour chaque commande avec les bonnes dates de programmation pour mes expéditions tous les 2 mois. Je peux alors exporter mon fichier avec les bons de livraison et l’importer depuis mon compte transporteur.

Pour le mot de la fin, quelles priorités t’es-tu données sur les prochains mois ?

Je souhaite encore développer mon nombre d’abonnés et maintenir leur satisfaction. Je recherche aussi de nouvelles stratégies pour les fidéliser et pour faire en sorte qu’ils parlent de la marque pour gagner en notoriété.

Et je continue à chercher de nouveaux projets de déco innovants pour mes prochaines box.