Intro

Les DNVB brands plus en phase avec les attentes des générations ultra-connectées

Nouvelle tendance sur le marché du e-commerce, les Digital Native Vertical Brands n’ont pas fini de faire parler d’elles.

De plus en plus présent sur le marché et dans le cœur des français, ce modèle de commerce fait fureur auprès des jeunes, notamment ceux qui appartiennent aux générations les plus connectées.

Mais que vaut aux DNVB cette popularité auprès des millenials ?

Pourquoi les DNVB plus que le e-commerce traditionnel ?

Les DNVB sont un modèle encore tout neuf, qui ne cesse de prendre de l’ampleur sur le marché économique français. Le principe est assez simple : ce sont des marques nées sur internet, qui proposent leurs produits en vente en ligne et ont la mainmise sur l’ensemble de leur chaîne logistique.

Mais qu’ont les DNVB de si exceptionnel, par rapport au e-commerce traditionnel ?

En réalité, ce modèle de digital native brands renverse tous les codes du e-commerce et du commerce en général. Selon les DNVB, le client et les produits sont au cœur de l’expérience.

L’image de marque est placée sur le devant de la scène, et la stimulation des valeurs est un levier d’acquisition central.

Ce qui oppose les DNVB aux e-commerces classiques, c’est notamment la proximité avec les acheteurs. Il ne s’agit pas d’une simple relation de fournisseur-client, mais d’une entente teintée d’humanité : les consommateurs achètent auprès des DNVB parce qu’ils apprécient les produits, mais aussi parce qu’ils soutiennent les valeurs mises en avant.

Et l’ultime particularité des DNVB est la suivante : nées sur internet, elles fonctionnent majoritairement sur internet.

Les caractéristiques qui plaisent aux générations ultra-connectées

C’est cette nativité digitale qui explique le pourquoi du comment les générations connectées affectionnent particulièrement les DNVB.

Mais pas que, puisque les Digital Native Vertical Brands représentent beaucoup plus qu’une simple boutique en ligne.

Une relation de proximité

En effet, ce qui plaît le plus aux millenials et générations connectées dans le modèle des DNVB, c’est avant tout cette relation de confiance et de complicité qui règne entre la boutique et ses clients.

Dans une transparence totale, les DNVB misent amplement sur l’humanisation plutôt que sur la dimension commerciale en elle-même.

Au lieu d’évoquer les offres et les produits de manière objective, les DNVB s’occupent de les mettre en scène, et de choisir des orientations qui ne sont pas exclusivement commerciales dans leurs publications sur internet et les réseaux sociaux.

Les consommateurs se sentent alors proches de la marque qu’ils soutiennent, puisqu’ils sont traités non pas comme des clients, mais comme des internautes avec des valeurs. Une sensibilité qui manquait grandement aux e-commerces traditionnels.

Une forte identité

En outre, les DNVB ne misent pas que sur la complicité et l’humanité de leur marque : elles créent une véritable image de marque unique, qui ne correspond qu’à elles.

Les DNVB se constituent une véritable identité qui prend toute la place, et qui se ressent puissamment lorsque l’on consulte leurs pages sur les réseaux sociaux.

Les Digital Native Brands ne représentent ainsi pas seulement une marque, mais aussi des valeurs qu’elles soutiennent.

Que ce soit l’hygiène féminine, le respect de l’environnement ou les kits de rasage pour homme, chaque DNVB concerne son propre marché de niche, et sait le mettre en valeur pour que les acheteurs adhèrent non seulement aux produits, mais aussi aux principes éthiques de la marque.

Ainsi, les acheteurs n’ont pas l’impression d’enrichir une quelconque société au bout du monde : ils achètent des produits à des entreprises qu’ils soutiennent, dans leur manière de faire et de penser.

Des produits uniques mis en valeur

Et ces produits, en plus d’être originaux parce qu’ils sont issus de marchés de niche particuliers, sont mis en valeur de manière à donner envie et à véhiculer des émotions plus profondes qu’une simple volonté d’acquérir le produit en question.

Les DNVB sont par définition nées sur le net. Cela sous-entend qu’elles ont une implantation ancrée sur les médias sociaux et sur la toile. Or, une bonne connaissance des réseaux sociaux permet de faire les bons choix en termes de photographie et de graphisme. Autrement dit : les DNVB sont très fortes pour mettre en avant leurs produits.

Ces marques savent contextualiser leurs articles et leur attacher autre chose qu’un prix : par une mise en scène étudiée, les DNVB donnent des valeurs aux produits qu’ils proposent à la vente.

Des valeurs qui sont savamment choisies dès la création de la marque en question. Les principes éthiques que véhiculent les DNVB sont toujours des marchés de niche qui engendrent beaucoup de demande de la part des millenials et autres générations ultra-connectées.

La transparence sur le fonctionnement du commerce

Ce qui fait la particularité des DNVB, outre la proximité avec les internautes, c’est aussi l’honnêteté brute dont elles font preuve sur les social media.

Le modèle traditionnel du commerce veut que le client ne perçoive jamais les coulisses du magasin : les livraisons, l’étiquetage, la création du produit… Toutes ces étapes doivent rester secrètes, afin que le client ne se rende compte de rien.

Pour les DNVB, c’est exactement l’inverse. Comme elles sont généralement de taille plus humaine que les commerces traditionnels, les DNVB n’hésitent pas à montrer l’envers du décor. Les arrivages, les produits de la prochaine collection en cours de création, les rencontres avec les fournisseurs, les brainstorming…

Pour aller encore plus loin, de nombreuses DNVB n’hésitent pas à demander leur avis aux internautes, notamment sur les réseaux sociaux.

Dans les posts comme dans les stories, elles s’enquièrent sur les préférences et éventuelles idées de leurs followers. Ce qui, en plus de leur donner de nouvelles inspirations, leur permet d’avoir un retour client constant et totalement gratuit.

L’utilisation optimale des réseaux

Au-delà du côté graphique et éthique des DNVB, leur parfaite connaissance du fonctionnement social media leur permet de booster leur popularité. Les DNVB ont souvent un community manager uniquement dédié à la création de leur image de marque sur les réseaux.

Chaque post est savamment étudié pour avoir un impact positif, chaque photo est retouchée pour correspondre au fil d’actualité de la page… En bref, les DNVB savent comment transmettre la bonne image sur leurs réseaux sociaux.

Et comme les réseaux sociaux sont le domaine de relaxation des générations ultra-connectées, les Digital Native Vertical Brands mettent à profit ce parfait cocktail de réussite : des posts détente qui n’ont pas forcément un objectif commercial, pour créer une communauté engagée et réactive sur le long terme.

Le calcul du juste prix

Enfin, ce qui achève de conquérir le cœur des générations ultra-connectées est le prix. Non seulement les millenials préfèrent donner leur argent à des entreprises dont ils soutiennent les valeurs, mais en plus les DNVB sont connues pour ne pas gonfler les prix de manière insensée.

Le fait d’avoir le contrôle total sur leur chaîne de logistique et de ne pas passer par des intermédiaires pour délivrer les produits aux acheteurs réduit grandement les coûts quotidiens de la gestion d’une DNVB.

Les DNVB et les générations connectées

Moins chères, plus honnêtes et très humaines : les DNVB cochent toutes les cases qui plaisent aux millennials.

Grâce à leur présence importante sur les réseaux sociaux et à leur parfaite maîtrise du graphisme et du sens commercial dissimulé, les DNVB occupent une place centrale dans le cœur des générations ultra-connectées.

Pas de faux-semblant, pas d’hypocrisie ou de non-dits, les Digital Native Brands jouent la sincérité pour se faire une place dans le quotidien et les téléphones des générations ultra-connectées.