6 façons d’acquérir plus de clients pour votre box-business

L’acquisition de clients est liée au développement de votre entreprise. Voici 6 stratégies, que vous pourrez appliquer aujourd’hui à votre business d’abonnement.

Pour votre box-business, une bonne gestion de l’acquisition clients est un plus. Le fait que votre base clients gonfle, fait croitre vos revenus récurrents. Ca va vous permettre de dresser un tableau de ce qu’on appelle, la Customer Lifetime Value : ce qu’il vous rapporte dans le temps, pour faire simple.

Il existe une multitude de façons d’acquérir des clients, mais elles sont généralement centrées sur 6 stratégies principales.

70% des gens ont confiance quand un proche leur suggère une page

Médias sociaux (organique)

C’est sur les médias sociaux que nous passons le plus clair de notre temps. Facebook, par exemple, comptait plus d’un billion d’usagers par jour en août dernier. Les médias sociaux sont un marketing de type « bouche à oreille ». Si vous disposez de peu de moyens financiers, le marketing organique ( ou non payant) est déjà un bon point de départ.

Même si vous n’êtes pas une personne férue de technologie, créer ces pages est déjà un bon point de départ. Alors que nous sommes certains trouver nos marques favorites sur les médias sociaux en tant qu’acheteurs en ligne, une étude sur la mémoire tampon révèle que 23% d’entre elles ont vraiment percé.

70% des gens ont confiance quand un proche leur suggère une page. Créez un profil solide et interagissez avec vos clients en ayant directement accès aux amis de ceux qui suivent votre page :

  • Créez-vous une page Facebook, un compte Twitter, Pinterest et Youtube ou tout autre réseau comme Snapchat.
  • Créez-vous un profil basique et commencez à poster des informations. Ajoutez amis, famille et tout client potentiel.
  • Planifiez un rythme hebdomadaire pour vos messages ou mettez au point un calendrier hebdomadaire.

Médias sociaux (payant)

Une fois que vos pages sont prêtes, vous pouvez mettre en place une campagne de publicité payante. Ca paraît large et opaque, mais c’est très satisfaisant, et tous les médias sociaux proposent ce type de service.

Facebook est sans doute le réseau social le plus puissant pour faire de la publicité. Récemment le réseau a permis à ses usagers de créer des publicités Instagram parallèlement à leurs publicités Facebook. Les annonces parrainées ont obtenu les meilleurs résultats, car elles sont attrayantes et ciblent un auditoire précis.

Tout comme Facebook, Twitter offre un moyen unique pour sélectionner votre clientèle. Depuis janvier 2015, Pinterest a permis à ses annonceurs américains d’acheter des « promoted pins », auquel vous aurez accès via un compte « business ».

Programmes affiliés ou de parrainage

Les programmes affiliés ou de parrainage visent encore plus à renforcer le « bouche à oreille ».

Les programmes affiliés sont construits sur la rentabilisation par le partage, en proposant une commission sur chaque transaction. Cet excellent moyen de garder le contact avec les blogueurs et les influenceurs vous permettra de les inciter à vous envoyer du trafic régulièrement.

Les programmes de parrainage sont similaires, mais ils sont proposés directement à vos clients. Ils vous permettent de fixer des objectifs, de personnaliser le suivi et de les récompenser avec des box gratuites.

Blogueurs, influenceurs et Stars YouTube

Les blogueurs sont les principaux créateurs de contenu en ligne. Ils traitent de sujets très spécifiques. Collaborer avec un blogueur vous permettra de voir à quel point il est intéressé par ce que vous proposez, et les cibles communes que vous avez. Lorsque vous recherchez des blogueurs, ayez ceci en tête. Listez-les sur un tableur ou utilisez un CRM.

Les influenceurs sont similaires aux blogueurs mais se distinguent d’eux par un type de contenu différent d’un contenu écrit.

"Les Stars YouTube" son populaires par leur grand nombre d’adeptes. Pour contacter ce genre de personne, commencez par envoyer un message basique, sans trop vous engager.

Capture de Lead

La capture de lead est l’étape qui précède généralement le lancement de votre produit. Ceci peut se faire de plusieurs manières (opt-ins, concours...).

Les newsletters constituent aussi un moyen efficace d’attirer des clients. En effet, vos visiteurs peuvent déposer leurs emails et se joindre facilement à votre newsletter. On détaille un peu plus le procédé dans l’article 5 étapes pour lancer sa box que je vous recommande pour approfondir cette méthode.

Campagnes d’emails

Vous pourrez mettre à profit votre influence acquise grâce à la capture de leads, en créant des campagnes d’email structurées et irrésistibles. Pour ce faire, vous pourrez utiliser les deux méthodes suivantes:

  • les mailings en masse : Faire des emails promotionnels qui peuvent être envoyés un par un. Ils sont là pour garder une présence dans la tête de vos abonnés (email).
  • Les Automations : Ce sont des séries d’emails envoyées en fonction de différents scénarii, quand quelqu’un est ajouté à votre liste d’emails. Chaque Automation peut être construite autour de 4 ou 5 mails, qui sont envoyés sur une période de quelques semaines, pour susciter de l’intérêt pour votre marque. Ça s’applique à vos abonnés, vos leads, et même les désabonnés.

Conclusion

Il existe bien d'autres méthodes, vous vous en doutez. Mais bien maitriser celles-ci vous aidera déjà à très largement optimiser optimiser votre aquisition de clients, en respectant la règle des 80/20. La majorité peut se faire sans investir le moindre centime. Et quand on lance une activité, ça représente un avantage de taille :)

Les 5 étapes pour créer sa box

La box par abonnement est l’une des meilleures façon de vendre avec des paiements récurrents. Ce type de e-commerce offre au consommateurune expérience unique avec les produits de sa box, et lui permet de découvrir des nouvelles marques.
En plus, aller chercher le courrier devient presque un truc cool, pourvu qu’on ne tombe pas sur une nouvelle facture !

5 etapes pour créer sa box

Pour vous marchand, cela offre une stabilité financière, et ce dans n’importe quel domaine : pour peu qu’une communauté existe, vous pouvez prévoir à l’avance le revenu que votre business va vousrapporter le mois prochain !

Etape 1 : Avoir une idée géniale

Le but ici n’est pas de toucher le maximum de monde, bien au contraire. En fait, plus vous êtes sur une niche, plus vous avez vos chances de réussir à faire quelque chose d’unique.

Par exemple, sur une thématique comme le sport, qui est très généraliste, il existe des passionnés de sports à voile, de sportd’intérieur, de cardio, de sports à sensations, etc.

Le but est donc d’accrocher une sous-catégorie de la thématique générale pour viser la niche. C’est comme ça que vous allez pouvoir cibler une communauté, c’est ce qu’on va voir à l’étape d’après.

Etape 2 : La communauté

Quels peuvent être vos clients ? Quelles sont leurs habitudes d’achats ? Si vous avez pu passer l'étape 1, vous aurez forcément un début de réponse.

Pour aller plus loin, rejoignez les groupes Facebook, les forums sur cette thématique s’il en existe, et pourquoi pas leur poser la question directement ?

Il est aussi nécessaire de regarder si vous avez déjà un concurrent dans cette niche (pas de stress, c’est plutôt rassurant, cela veut peut être dire que vous n’avez pas une idée à mettre à la poubelle). Cela peut vous faire gagner un temps considérable si la communauté est déjà installée. Pendant vos recherches, notez tout : les intérêts, les sensibilités, leurs motivations pour acheter, etc.

Pour la suite, on va faire un peu de travaux manuels.

Etape 3 : Créez votre Concept-Box

Le but ici est de déterminer si oui ou non, vous souhaiteriez recevoir votre box. Allez en magasin, ou utilisez des produits que vous avez chez vous, que vous pourriez mettre dans la thématique de votre box.

Mettez-les dans votre carton, fermez-le, jouez le jeu jusqu’au bout. En l’ouvrant, est-ce que vous vous dites : Waouh vivement la prochaine ! Je m’abonne où déjà ?

C’est là que vous allez mettre le nez dans les problématiques liées à la box !

  • La taille des produits
  • Le poids
  • Ne nombre de produits
  • Est-ce que ce produit peut casser pendant le transport ?
  • Faire attention à pouvoir vendre la box un prix pour lequel vos clients se disent : OK deal ! Mais aussi qui sera rentable pour vous !

Etape 4 : Le pré-lancement

À cette étape, maintenant que vous avez validé le concept, que vous connaissez vos clients, etc, il va falloir marketer votre box. L’idée est de commencer à créer un petit buzz. Ou même un gros, mais attention à ne pas jouer dans la cour de Samsung (sic) svp !

Vous allez pouvoir valider votre idée, et commencer à communiquer avec vos utilisateurs. Pour cela, créez vos comptes sur les réseaux sociaux. Ne vous dispersez pas : créez les principaux, et surtout les plus importants dans votre thématique. C’est via ces réseaux, que vous allez pouvoir pousser votre page de lancement.

Il y a tout un tas de service super cools pour faire ça, et collecter des adresses emails. Launchrock fait ça très bien. Avec ce type de page, vous allez pouvoir demander à vos utilisateurs de vous donner leur email, par exemple en échange de la première box gratuite.
Eh oui, il va falloir prendre un peu de risque, les gens ne donnent pas sans recevoir, qu’est-ce que vous croyez ?

Si ce n'est pas gérable, vous pouvez au moins leur proposer un coupon de réduction qui divise le prix de votre box par 2. C’est aussi un bon moyen d’éviter de gaspiller des produits pour des utilisateurs qui n’étaient intéressés que par la gratuité, mais qui ont déjà prévu de ne jamais s’abonner.

Dès que vous aurez fait ça, vous allez pouvoir passer à l’étape suivante, qui consiste enregistrer vos premières ventes!

Etape 5 : Commencer votre campagne de préventes

Quand votre produit est prêt, vous allez pouvoir passer la seconde (ouf) et inviter les nouveaux visiteurs à s’abonner, pour être les premiers à recevoir votre box. À ce stade, vous encaissez vos premiers paiements. HOURRA!!

Mettez un compte à rebours autour de votre lancement. Ca peut créer une bonne attraction, et vous restez en contact avec vos les utilisateurs qui se sont pré-inscrits.

Il faut bien garder à l’esprit que votre première expédition est très importante. Si vos utilisateurs n’ont pas entendu parler de vous depuis plusieurs semaines, ils vont presque vous oublier. Alors que si vous restez dans un coin de leur tête, ils vont attendre la box avec impatience, ce qui augmente drastiquement une bonne expérience utilisateur.

En complément, je vous recommande chaudement de vous abonner à ce cours : Launching Your Brand With A BANG. C’est en anglais, mais ça vous aidera vraiment pour lancer votre produit.

A vous de jouer !

Service par abonnement : Game-Changer pour les créateurs et fabricants

Pour les créateurs indépendants, internet est un marché. La règle qui consiste à ne faire que de la pub traditionnelle n’est plus possible avec le web. Les plateformes telles que Esty permettent aux créateurs et fabricants de mettre le pied dans le digital.

Le service par abonnement : la prochaine étape

À l’ère de Netflix, Spotify etc, les abonnements sont partout. De la bonne bouffe, aux vêtements, jusqu’aux boxs pour animaux, ces services prennent une place importante dans nos vies. Si on parle de croissance, le e-commerce par abonnement a triplé tous les ans depuis 2011. Pour les fabricants et créateurs qui doivent faire face à des ventes imprévisibles et irrégulières de leurs produits, cette approche peut simplement transformer leur activité en business rentable.

Donc si vous réfléchissez à créer un business par abonnement, voici 3 choses à savoir :

1. Plus d’hypothèse sur les ventes : prévoyez

Que ce soit en montée, ou en baisse, les variations de volumes de ventes qui ne sont pas anticipés posent un gros souci aux fabricants qui veulent vendre sur du long terme. Un revenu le plus régulier possible est une force face à une trésorerie trop fluctuante. Un retour de stock ou des commandes urgentes peuvent vraiment être très néfastes pour un créateur ou un fabricant.

Quand vos clients s’abonnent à votre service, il faut comprendre que sa valeur est sur le long terme : Un achat unique se transforme en transactions mensuelles, mais d’un coup, les créateurs ne sont plus en mesure d’anticiper le volume de commande. Il est donc impératif pour un fabricant, créateur, qui a besoin de plus de temps pour finaliser un produit, de pouvoir anticiper ces volumes. De cette manière, vous bâtissez une relation perenne avec le fabriquant, et vous épargnez pas mal de problèmes de sourcing.

2. Vous créez une garantie de communication pour les fabricants

Avec les médias sociaux qui sont toujours en train d’évoluer, puis les publicités des grandes marques, compter sur ces canaux pour donner de la visibilité aux créateurs, et que cette audience s’engager est vraiment risqué. Même les canaux traditionnels comme l’e-mail sont devenus assez peu efficace, puisqu’ils partent soit en archive sans être lu, soit à la corbeille.

Par contre, le business par abonnement offre aux créateurs et fabricants quasiment 100% de dérivabilité de la promotion qu’ils auraient poussée via votre box. C’est un fait, elle finira entre les mains du client final dans tous les cas. Pour les fabricants qui n’ont pas les ressources pour faire de la publicité une priorité, toute opportunité de communiquer directement avec leur audience est cruciale.

Toute opportunité de communiquer directement avec leur audience est cruciale

3. Obtenir du contenu généré par votre audience (UGC : User-Generated Content)

C’est sans aucun doute un des composants clé pour développer et convertir une audience. En fait, vos visiteurs font deux fois plus confiance à ce type de contenu, qu’à n’importe quel autre média. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’un achat unique ici et là pour un créateur, ne peut pas rivaliser avec ce que peut apporter ce type de contenu. C’est donc un levier essentiel pour faire croître votre audience de manière exponentielle.

Des ventes récurrentes depuis une box, ou tout autre service par abonnement produit une base clients qui vient régulièrement sur votre site et qui s’engage pour vous via les réseaux sociaux par exemple. C’est très puissant, et dans la mesure où vous communiquez dans le bon sens, vous allez sans le savoir, faire du marketing viral qui va permettre à votre base de croître par elle-même. Ça vous permet de vous concentrer sur votre produit, plutôt que sur le marketing.

Prêt pour le grand saut ?

Si les ventes récurrentes, une relation forte avec vos clients, et le marketing viral sont des changements qui peuvent amener votre business à la vitesse supérieure, passer au box-business peut être une bonne option pour vous.

Gestion du temps quand on monte un box-business en parallèle

Ca y-est, c'est le moment ! Vous avez l'idée qui germe dans votre tête depuis plusieurs années et avez toujours procrastiné; mais là, c'est décidé! Vous allez vous lancer dans votre passion et la partager via vos boxes.

Le double emploi

Monter votre société va vous demander énormément d'énergie, même si les premières démarches sont maintenant très rapides. Entre la création du statut, le temps de trouver le bon nom de domaine, le business modèle, les fournisseurs, créer les comptes sur les réseaux sociaux, régler le problème de la logistique, etc.

Si vous ne vous organisez pas dès maintenant, vous ne pourrez pas dépasser ce que l'on appelle "La traversée du désert". Prévoyez-vous une tranche horaire dans la journée pendant laquelle vous serez isolé.

Coupez toute source de distraction, comme votre téléphone par exemple, pour vous concentrer sur les 3 objectifs que vous vous serez fixés le matin. Parce qu'en écrivant vos objectifs, vous serez engagé. C'est très important, si vous gardez votre activité principale, de vous obliger à vous fixer ces objectifs quotidiens, et qu'ils soient atteignables.

La gestion de votre quotidien est de toute façon devenue un challenge. Cela sera une très belle porte de sortie si votre nouvelle activité génère suffisamment d'argent pour abandonner la première.
En attendant, vous devez vous concentrer sur les choses importantes, pour donner de l'inertie à votre projet.

Rester productif

L'idéal serait de consacrer 2h par jour à votre projet. Pendant ces 2h, vous devez être à 100% sur votre TODO, et ne pas vous laisser distraire par votre portable par exemple. En coupant les sources de distraction, vous consacrerez 2h pleines à votre projet.

En étant focus uniquement sur votre TODO, vous n'aurez pas à vous replonger plusieurs fois dans votre tâche. Ca peut vraiment faire la difference entre un projet qui reste stimulant, et un projet que vous allez abandonner.

Une étape importante dans la réalisation de votre projet va être de lister toutes vos inquiétudes. Cela évitera aussi d'avoir l'esprit qui s'égare tout le temps.

Une fois celles-ci listées, vous pourrez plus aisément imaginer la manière dont vous allez les traiter. Ne vous lancez pas tant que vous n'avez pas véritablement réglé ces soucis ! De cette manière, vous pourrez rester concentré sur vos 3 tâches, et rester ainsi productif.

Gestion des dates/cycles de facturation

Une des problématiques du box-business, va être de trouver votre cycle de facturation. Vous n'allez pas expédier vos colis à chaque commande, tous les jours du mois.

Cela ne serait pas gérable pour votre comptabilité et pour la gestion des abonnements qui sont en pause, et qui veulent à nouveau recevoir votre box; et c'est typiquement le genre de tâche qu'il faut condenser pendant une période de production pour vous concentrer sur une chose à la fois.

Du 1er au 10 ? Du 5 au 15 ? Ce sera non seulement vos dates de reprélèvement, mais aussi les dates qui vous permettront vous booker les jours nécessaires sur votre agenda pour gérer vos expéditions.

Bien démarrer un business de box par abonnement (2ème partie)

Suite de l’article précédent dans lequel nous continuons notre tour d’horizon des différents aspects à envisager avant de lancer votre nouvelle activité. Avec un focus particulier sur les problèmes et difficultés que vous risquez de rencontrer. Et les meilleures façons de les résoudre…

Que veulent vraiment vos clients (en plus de votre produit) ?

Etes-vous certain de bien cibler les attentes de vos clients, votre cœur de cible ? On parle moins ici de l’intérêt présumé pour vos produits (c’est la moindre des choses) mais de la nature du lien qui va vous « unir » à eux… Les gens auxquels vous vous adressez sont peut-être, sans doute, déjà pas mal sollicités par ailleurs, il va donc falloir jouer sur des œufs pour :

  • 1. Capter leur attention et activer leur désir de vous faire confiance ;
  • 2. Les garder durablement dans votre giron.

Ainsi, dans la mesure de vos possibilités, il peut s’avérer pertinent de proposer un essai gratuit à ceux que vous avez identifié comme les meilleurs prescripteurs potentiels, et ce de la manière la plus naturelle possible, sans passer par d’interminables formulaires (une adresse mail et une postale peuvent faire l’affaire à ce stade de votre démarche).

Dans le prolongement de l’argument précédent, n’oubliez jamais que vous avez à faire à des particuliers passionnés et non à des entreprises : soyez ainsi le plus « soft » possible en termes d’engagement contractuel et d’obligations réciproques : rien n’est plus contre-productif que le sentiment d’être attaché à un prestataire, quel qu’il soit…

Etes-vous êtes prêt pour les problèmes ?

Si vous démarrez dans le business de la box par abonnement (voire si vous démarrez dans le business tout court, il faut bien commencer un jour ), vous serez immanquablement confronté à des difficultés de tous ordres (logistiques, techniques, commerciaux, financiers), difficultés qui seront autant de challenges à négocier habilement dans le cadre de votre développement.

Le fait d’être « petit » fait normalement de vous quelqu’un d’agile et de réactif

Dans ce contexte, pourquoi ne pas vous intéresser de près à celles qu’ont pu rencontrer vos concurrents (ou vos inspirateurs) avant vous ? Un coup d’œil expert sur leurs fan pages facebook, blogs ou quelques recherches sur les réseaux sociaux peuvent vous renseigner très précisément à ce sujet et vous permettre de collecter de très précieuses informations (manière de réagir, actions menées pour répondre aux problèmes etc.) à l’heure où vous serez à votre tour confrontés à des situations comparables… Cette prise d’informations en amont peut s’avérer décisive quand il s’agira d’agir concrètement : le fait d’être « petit » fait normalement de vous quelqu’un d’agile et de réactif, apte à identifier, traiter et résoudre un problème bien plus rapidement qu’une grosse structure ayant pignon sur rue. A vous de faire jouer à plein cet avantage.

Top 3 des trucs fatigants auxquels vous devrez faire face…

1. Trouver le bon produit… Et recommencer : Même si vous avez anticipé et que vous êtes créatif, trouver le bon produit à envoyer chaque semaine ou chaque mois à vos abonnés vous demandera toujours beaucoup d’énergie et d’efforts à fournir. La force de l’habitude n’y changera rien, chaque début de cycle draînera son lot d’iinterrogations récurrentes quant à la pertinence et au timing de vos choix. A vous d’y répondre efficacement !

2. Les problèmes de logistique : quelle que soit la manière dont vous gérez cet aspect de votre box business, vous serez forcément confronté à des problèmes d’ordre logistique au cours de votre aventure. Un aspect d’autant plus délicat à gérer que vous êtes tributaire de tiers (imprimeur, livreur) sur ce pan de votre activité et qu’une défaillance de leur part rejaillira sur vous auprès de vos clients. A vous d’être suffisamment diplomate avec eux… Et peut-être un peu plus ferme avec vos prestataires.

3. La gestion des retours : inévitablement, vous aurez des clients (le moins possible, on vous le souhaite…) qui ne seront pas satisfaits par leur box et souhaiteront vous la retourner moyennant remboursement. Sur ce plan-là, soyez d’emblée très clair et très précis : dans un business e-commerce tel que le vôtre, la question des retours doit être traitée en amont de la relation commerciale: si vous décidez qu’une box expédiée ne peut être retournée, alors affichez-le très clairement dans votre contrat. Dans le cas inverse, indiquez tout aussi précisément les modalités de retour à vos clients insatisfaits...