Laissez-nous vos coordonnées afin de tester boxraiser

Pour être au top tout de suite : soignez d’emblée la logistique !

Ça y est, vous êtes prêt à vous lancer dans la box-aventure : votre business model est verrouillé, votre panel de clients testeurs constitué, votre produit est prêt à l’expédition, vous êtes sur le pied de guerre ! Ultime étape, mais pas la moins délicate : envoyer la marchandise à ses destinataires. Etape cruciale car à ce stade-là, toute erreur peut se payer cash et mettre en péril votre développement. Afin d’éviter les erreurs de débutant, petit tour d’horizon en 3 points clés : le packaging, l’impression et le design…

De l’importance du packaging

Petit ou moyen carton classique, enveloppe à bulles, enveloppe cartonnée ou semi- rigides, mailer box : c’est d’abord le contenu de votre box qui va orienter votre choix en matière de format d’expédition (rien de plus agaçant que de recevoir un produit mal assorti à son emballage). Il faut donc que votre packaging soit « raccord » avec votre produit sur le fond et la forme, suffisamment solide et rigide pour que le contenu de votre box ne subisse pas trop les affres du fret.

Très important aussi : dans la mesure du possible, assurez-vous que votre colis est compatible avec le format boite aux lettres. Enfin, n’oubliez pas de penser à vous aussi : il vaut mieux investir quelques centimes de plus dans un emballage bien pensé, facile à manipuler (muni de tirettes de serrage ou de rabats autocollants par exemple) qu’un modèle plus rudimentaire qui vous fera perdre du temps et entamera votre capital patience 🙂

Bien choisir son imprimeur

Vous avez identifié Votre packaging préférentiel ? Il s’agit maintenant de déterminer comment vous allez le produire. C’est-à-dire trouver votre imprimeur. Concernant la méthode d’impression, trois grandes options s’offrent à vous :

  • L’impression flexographique : la méthode la plus accessible en matière d’impression de box personnalisée. Un procédé d’impression rotatif qui transfère l’encre déposée préalablement déposée sur des plaques en polymère directement sur votre support. La bonne vieille méthode du tampon encreur en quelque sorte. La plus économique, rapide et mais aussi la plus limitée techniquement (pas plus de 8 couleurs et peu recommandée en cas d’identité graphique complexe).
  • L’impression lithographique : Un cran au-dessus de la flexographie, l’impression lithographique est l’équivalent du papier peint que l’on dépose sur l’emballage. L’impression se fait donc sur un papier coupé et traité au préalable et rattaché à votre box via une surface adhésive.
    Une formule plus onéreuse mais une qualité bien meilleure en termes de netteté et de précision de couleur. Bien adapté pour des volumes limités et qualitatifs.
  • L’impression digitale : l’équivalent de votre imprimante laser maison en version plus industrielle. L’impression digitale permet un bond qualitatif incomparable par rapport à la flexographie (meilleur rendu, choix de couleur infini, structure des formes plus aboutie etc.) mais cette qualité a un coût 3 à 4 fois supérieure à la flexographie.
    A privilégier si vous avez tout de suite un volume d’expédition conséquent… Et le budget d’impression qui va avec.

Dans tous les cas, vous devrez fournir au prestataire sélectionné les éléments clés de votre identité visuelle, en général un fichier PDF en mode BAT (Bon à tirer), c’est-à-dire parfaitement dimensionné et calibré à votre packaging. Si vous n’avez pas les compétences graphiques nécessaires pour produire ce fichier, faites appel à un graphiste professionnel. Ou à un ami. Voilà, à vous de jouer maintenant !

Vous souhaitez
une démonstration ?
Demander

Vous souhaitez
contacter Boxraiser ?