Comment gérer les opérations récurrentes d’un business de box mensuelle ?

Nous vous proposons un dossier consacré aux quatre piliers indispensables pour lancer votre business de box mensuelle. Pour ce premier article, nous allons vous parler de l’importance de l’organisation dans vos opérations récurrentes et comment faire pour ne rien oublier.

Le business de box mensuelle a le vent en poupe ! Pourtant, avant de prendre la mer, il est nécessaire de savoir où aller et quelle route maritime emprunter. Chez Boxraiser, on a décidé de jouer le rôle de compas, et même de vous donner les astuces pour bâtir le solide navire qui vous fera traverser l’océan du succès. Petite piqûre de rappel avant d’entrer dans le vif du sujet : lancé en 2010 aux États-Unis, le concept de la box mensuelle a depuis fait son chemin jusqu’en France où le succès est au rendez-vous. Elle répond en effet à un besoin d’émerveillement et de surprise de la part des consommateurs mais aussi à un besoin de possessivité moins prononcé.

Opérations récurrentes box mensuelles

On le constate d’ailleurs dans des secteurs comme la musique, avec Spotify ou Deezer, ou de la vidéo, avec des acteurs comme Netflix ou Amazon Prime Video. En effet, le grand public recherche aujourd’hui une véritable expérience utilisateur qui correspond à ses besoins avec une ultra-personnalisation des services. Ainsi, qu’il s’agisse de produits cosmétiques, de vin ou encore de vêtements, le consommateur veut aujourd’hui découvrir, tester et être surpris.

Nous allons donc vous donner tous les conseils indispensables pour que votre business de box mensuelle soit couronné de succès. Première partie de ce dossier : la gestion des opérations mensuelles.

Les différents types d’opération

Comme tout chef d’entreprise, vous devez tenir un planning et savoir à qui sont assignées les différentes tâches dans les processus de gestion des clients, d’emballage et de livraison.

Vous devez donc vous munir d’un outil d’organisation avec pour objectif de gérer les opérations mensuelles et éviter de cumuler des retards qui peuvent coûter très cher. Vous pouvez pour ce faire utiliser un outil SaaS dédié au business de box mensuelle ou vous tourner vers des outils ouverts comme Todois ou un simple calendrier pour gérer les plannings.

Voici une liste non exhaustive de tâches à programmer et à répéter tous les mois :

  • Dénicher et commander de nouveaux produits
  • Gérer les opérations de colisage
  • Réceptionner les commandes
  • Expédier les box
  • Gérer la facturation
  • Contrôler la trésorerie
  • Gérer le service après-vente, suivre les litiges, répondre aux demandes de contact
  • Gérer la communication
  • Trouver de nouveaux clients

Et le plus incroyable, c’est que ces tâches sont parfois à effectuer dans une seule et même journée puis à refaire le lendemain ! D’où la nécessité d’être bien organisé… ou de savoir déléguer.

Diviser pour mieux organiser

On a tendance à l’oublier, mais le principe d’une équipe est de pouvoir déléguer certaines tâches afin que chacun soit efficace sur une mission donnée et que votre entreprise continue de progresser. Autrement dit, placez des responsables à chaque service clé : le service client, le choix des produits, la communication, la comptabilité, etc. Énoncez clairement vos exigences, attentes et livrables afin de pouvoir constater les progrès et les avancées de votre entreprise.

Bien entendu, il est difficile de s’entourer de nombreuses personnes lorsque vous vous lancez mais vous pouvez choisir de faire confiance à des partenaires ou des prestataires externes qui vous délesteront de certaines tâches. Cela vous permettra notamment de vous concentrer sur celles à forte valeur ajoutée.

Affichez l’organisation mensuelle aux yeux de tous

Une fois votre organisation interne déterminée, communiquez auprès de vos équipes. La communication interne est en effet très importante pour que l’information circule de façon fluide. Si vous mettez en place des “routines” internes, vos collaborateurs doivent être tenus au courant.

Commencez par avoir une vision macro de l’organisation : les tâches annuelles, mensuelles, hebdomadaires et quotidiennes. Faites un planning interne, diffusez-le et assurez-vous que tout le monde le respecte. Par exemple, prévoyez à chaque début de mois de faire un point sur les produits que vous voulez mettre dans la box, ceux qui seront inclus dans les prochaines offres, etc.. Dans un second temps, statuez sur le contenu puis passez la commande. Assurez-vous ensuite d’avoir bien tout reçu (évitez d’effectuer un contrôle au dernier moment pour ne pas avoir de mauvaise surprise) puis commencez l’emballage. Enfin, expédiez les box à vos clients. Une fois que vous aurez réussi à caser des “sprint” dans votre semaine ou votre mois, transformez-les en habitude et conservez cette organisation.

Bien entendu, on parle ici des tâches indispensables pour proposer une excellente expérience utilisateur, condition sine qua none à la réussite de votre entreprise. Les autres tâches, comme la communication, le service après-vente ou la comptabilité ne sont pas nécessairement à ajouter à votre calendrier, vous devez simplement lister les choses importantes à faire dans la semaine ou le mois sans les positionner sur un horaire ou un jour en particulier.

Utilisez des outils de rappel ou de To Do List pour ne rien oublier, laissez des blancs dans votre calendrier pour pouvoir gérer les imprévus, fixez-vous des objectifs clairs et atteignables chaque jour et enfin effectuez une tâche à la fois (le multitasking n’est pas forcément une bonne pratique).

Soyez équipés

Pour gérer la quantité de travail quotidien, vous pouvez non seulement vous entourer de personnes de confiance mais aussi d’outils fiables et indispensables.

Pour la gestion des abonnements, un outil de CRM permet de centraliser toutes les données relatives à vos clients (coordonnées, type d’abonnement choisi, dates de début et de fin de l’abonnement, etc.).

Pour la gestion des expéditions, vous pouvez dans un premier temps travailler avec La Poste puis choisir un logisticien dès que vous approchez les 300 envois de box mensuels. Dans tous les cas, votre prestataire doit pouvoir se synchroniser avec votre outil de gestion des expéditions pour que vous puissiez programmer les prochains. Enfin, la gestion des paiements est généralement assurée par une solution de facturation pour suivre les prélèvements automatiques (la plupart du temps via CB) ainsi que les rejets de prélèvement.

L’idéal est de disposer d’une solution SaaS qui assure ces trois fonctionnalités et propose en plus des services de relance automatique par e-mail et de notifications (commande expédiée, prélèvement refusé, etc.), aussi bien pour vous que pour vos abonnés.

Vous l’aurez compris, l’organisation et la répartition des tâches sont des éléments indispensables pour pouvoir lancer votre business de box mensuelle et le faire perdurer. Nous avons également déterminé trois autres piliers que nous aborderons dans les prochains articles de ce dossier.

3 étapes simples pour vous assurer que votre box sera un succès

Et si je vous disais qu'il existait un meilleur moyen que de designer, produire et marketer votre box et d'attendre ensuite anxieusement qu'elle se vende? Une façon beaucoup plus simple, rapide, moins chère et globalement plus efficace de faire en sorte que votre box soit un succès.

3 étapes pour le succès de sa box

C'est de demander à vos abonnés idéaux ce qu'ils veulent. Oui, c'est aussi simple que ça. Demandez leur opinion à chaque étape de développement importante de votre box :

  1. Quand vous avez l'idée pour la première fois,
  2. Quand vous designez votre offre,
  3. Quand vous assemblez votre première box.

En demandant à vos clients potentiels ce qu'ils veulent, vous vous assurez qu'ils trouvent votre idée et offre intéressantes, qu'ils vont y souscrire et en être satisfaits.

1. Mener des entretiens de clients quand vous avez l'idée pour la première fois.

Vous avez une idée de box ? Bien, parlez-en autour de vous ! Ne vous souciez pas qu'on vous copie : dans l'entrepreneuriat, ce qui compte, c'est la façon et la rapidité avec laquelle vous exécutez une idée, pas l'idée en elle-même.

Une fois que vous avez défini vos clients idéaux (ceux ou celles à qui vous allez vendre votre box), interviewez-les ! Voici quelques endroits où les trouver :

  • Parmi votre réseau : amis, famille, collègues, voisins, ...

  • Parmi votre audience : demandez à vos followers sur Youtube, Instagram et Twitter et les personnes abonnées à votre newsletter si vous en avez une !

  • Dans les groupes Facebook : il existe des groupes pour tous les sujets et ce sont de véritables mines d'or.

  • Parmi vos clients actuels: si vous avez déjà une entreprise de e-commerce établie, solliciter l'avis de vos clients est le meilleur moyen pour valider votre idée.

Le but de ces entretiens est de tester votre idée sans biais. Posez-leur des questions autour du problème que vous essayez de résoudre avec votre box.

Prenons un exemple : vous avez l'idée de lancer une box pour les propriétaires de chats. Un de vos amis adore les chats et correspond à votre description de votre client idéal. Vous lui posez des questions sur ce qu'il achète normalement pour son chat : snacks, jouets, accessoires... et où il fait ces achats. Essayez d'identifier s'il y a une difficulté dans le processus actuel. Ca peut être qu'il manque de temps, qu'il ne trouve rien qui lui plaise au supermarché ou qu'il n'ait aucune idée de quoi acheter à son chat pour qu'il s'amuse (et le laisse enfin dormir tranquille).

Prenez des notes sur ce qu'il dit, ou même mieux encore, demandez-lui si vous pouvez enregistrer cet entretien. Les mots qu'il utilise sont des éléments précieux pour votre marketing -- réutilisez-les afin que vos clients idéaux sachent que vous les comprenez et vous adressez à eux.

Conduire entre 5 et 10 entretiens est un bon moyen de vous assurer que votre business parte sur de bonnes bases. Ces entretiens n'ont pas besoin d'être formels, ni long, ni même en personne. Vous pouvez les faire autour d'un café, par téléphone ou même par email. Pour les préparer, écrivez simplement une dizaine de questions pour tenter de cerner les difficultés que vous pensez résoudre.

Une fois que vous avez réalisé ces interviews, si vous pouvez identifier un ou plusieurs problèmes et difficultés que votre box résout, c'est un grand oui pour passer à l'étape suivante !

Le conseil des pros: faites un sondage à la suite de ces entretiens. Alors que ces derniers sont supers pour la qualité des informations récoltées, les sondages permettent de collecter des données quantitatives.

2. Faites un "smoke test" quand vous designez votre offre.

Une fois rassemblées les informations sur votre client idéal, il est temps de designer votre offre en déterminant :

  • sa fréquence,
  • son prix,
  • son nombre et son type de produits.

Votre offre doit être la solution au problème de votre client idéal. Oui, cette solution a la forme d'une box, mais ce n'est pas ce que vos clients achètent. Vos abonnés achètent la surprise de découvrir les nouveaux produits que vous avez sélectionnés pour eux, depuis le confort de leur maison.

Veulent-ils recevoir une ou deux boxs par mois ? Est-ce qu'ils paieraient 40€ ou est-ce que 15€ seraient leur maximum?

Pour tester votre offre, vous pouvez re-contacter les personnes que vous avez interviewées à l'étape précédente. Vous pouvez aussi faire ce qu'on appelle un "smoke test" (test de la fumée) : faites passer le mot sur votre abonnement et juger les réactions que vous obtenez.

Voici quelques méthodes simples, peu chères et effectives de faire cela :

  • Publier dans des groupes Facebook pertinents votre offre, en demandant aux personnes qui sont intéressées de liker ou commenter votre publication.

  • Faites une landing page avec une simple description et amenez-y du traffic. Demandez aux visiteurs de laisser leur email s'ils sont intéressés.

  • Laissez des flyers avec votre offre dans des commerces locaux où votre client idéal se rend : un vétérinaire (pour votre box pour chats), un studio de yoga, un espace de coworking... et laissez vos coordonnées sur le flyer.

Rappelez-vous, le but est simplement de valider votre offre, ne cherchez pas à faire quelque chose de compliqué ou d'élaboré. Le plus simple est le mieux.

Le conseil des pros: récupérer les contacts (adresse e-mail, profil Facebook, numéro de téléphone, ...) des personnes qui ont démontré un intérêt, afin de les contacter quand vous lancez votre box !

3. Beta testez votre première box.

Maintenant que vous avez récolté les informations de vos clients potentiels et conçu une offre attractive, vous pouvez passer au prototypage de votre première box !

Sélectionnez les produits que vous avez en tête pour votre première box. Mettez-les dans une vraie boîte. Le tout doit ressembler le plus possible à votre box telle que vous la vendrez.

Ensuite, tester la une fois de plus. Mettez-la dans les mains de vos clients idéaux, ceux que vous avez interviewés à la première étape. Envoyez des photos de votre box aux personnes qui ont démontré leur intérêt et demandez-leur leur feedback.

C'est comme un beta-testing de votre box : un échantillon de votre audience essaie votre box avant que vous ne la lanciez officiellement. L'idée est vraiment de voir les réactions de vos abonnés. Faites quelques ajustements finaux en fonction de ce qu'ils vous disent et vous serez prêts à lancer votre box publiquement !

Le conseil des pros : pour les motiver à prendre du temps pour vous aider, vous pouvez leur offrir une réduction sur leur première box.

Cet article est vraiment détaillé, mais le processus entier de validation peut être mené en à peu près une semaine. Si vous savez où trouver votre client idéal, la validation de votre box peut allez vite.

Indépendamment du temps que cela vous prend, sachez que vous y gagnerez beaucoup par rapport au temps que cela vous prendra de designer, produire et marketer une box qui ne se vend pas. Car si elle ne se vend pas, vous devrez tout recommencer -- et ça n'est pas du tout efficient en terme de temps, d'énergie ou d'argent.

Prendre le temps de vraiment valider votre idée de box avant de la lancer vous permettra de vous assurer que vous êtes sur la bonne voie à chaque étape.

On récapitule : en demandant à vos clients idéaux ce qu'ils veulent :

  • Vous établissez un premier contact avec eux,
  • Vous infirmez ou confirmez vos idées à chaque étape,
  • Vous adaptez votre offre en fonction de leurs besoins,
  • Vous vendez votre box !

Benchmarker sa box comme un(e) boss

"Benchmarker" est un nom que nous avons tous entendu un jour, mais peu d'entre nous savent ce qu'il signifie. Dit simplement, benchmarker consiste à regarder de près son marché, rechercher et analyser l'offre de ses compétiteurs.

Benchmarker sa box

Il s'agit de savoir quelles offres existent déjà dans le but de mieux positionner votre box. Quand vous démarrez un business ou un nouveau projet, cela doit être dans les premières choses que vous faites - avant toute sorte de planification ou de marketing.

Pourquoi est-ce aussi important ?

Faire un benchmark confirme que vous avez un marché

Avant toute chose, faire un benchmark est important car cela permet de valider votre idée. Vous rendre compte que vous avez des concurrents, contrairement aux croyances communes, est une bonne chose ! Cela veut dire que vous avez un marché en premier lieu.

A l'inverse, réaliser qu'il n'y a personne d'autre sur ce marché peut signifier 2 choses :

  • Vous avez trouvé ce qu'on appelle un "océan bleu", c'est-à-dire un marché totalement nouveau - félicitations !
  • Le marché n'existe pas et s'il n'y a personne, c'est parce que personne n'a survécu - n'y allez pas.

Malheureusement, la seconde option est beaucoup plus fréquente que la première. Donc réaliser que vous avez non pas un, mais deux, trois, voire plus encore de concurrents est un très bon signe !

Sur le marché des boxs, vous aurez de la concurrence. Beaucoup d'entreprises ont déjà sauté le pas pour suivre cette tendance croissante de l'e-commerce. Cependant, le marché est encore jeune, ce qui veut dire qu'il n'est pas encore saturé.

Vous avez peut-être quelques concurrents à l'international, mais pas à l'échelle de votre pays et vous avez donc un avantage en tant que précurseur : vous êtes le premier sur votre marché, celui qui fixe les règles et mène la partie !

Pour être certain que le marché existe localement, vous pouvez mener des entretiens pour confirmer que votre box intéresse vos clients potentiels.

Benchmarker vous permet d'affiner votre marketing

Une des clés du succès est de connaître les raisons pour lesquelles vos clients souscrivent à votre box. C'est connaître votre proposition commerciale unique (Unique Selling Proposition) - ce qui vous rend unique aux yeux de vos clients.

Mais pour faire cela, vous devez d'abord regarder ce que fait déjà la concurrence - afin de savoir ce qui n'est pas unique.

Benchmarker vous aide à savoir ce qui est standard dans votre marché et ce que vous pourriez faire différemment et/ou mieux.

Prenons un exemple : vous souhaitez lancer un business de box (très bonne idée au passage ;). En regardant ce que font vos concurrents, vous verrez qu'ils offrent la possibilité d'annuler l'abonnement à tout moment. Cela signifie que proposer la même chose à vos clients ne sera pas unique, mais attendu de leur part.

Ce qui pourrait vous rendre unique par contre, c'est d'inclure dans votre offre quelque chose que vos clients aimeraient mais que vos concurrents n'offrent pas : une réduction (jusqu'à 1/3 du prix de la box), un programme de parrainage, ... Votre imagination est la seule limite à ce que vous pouvez faire dans votre business.

Une fois que vous avez trouvé ces points qui vous différencient de la concurrence, mettez-les en avant dans votre communication !

Benchmarker n'a jamais été aussi facile !

Toutes les informations dont vous avez besoin sont à portée de clic ! Tapez votre idée sur Google ("box pour chat" ou "box de vin" par exemple) et vous verrez apparaître tous vos concurrents.

Regardez leur site Internet, analysez leurs offres, lisez les commentaires de leurs clients. Définissez ce que vous aimez et ce que vous pourriez faire différemment ou mieux. Prenez des notes.

Si vous voulez faire les choses bien, vous pouvez utiliser le modèle du SWOT pour compiler tous les facteurs internes et externes (Cliquer ici pour voir des exemples.)

Vous pouvez faire un benchmark local, national, mais aussi international. Analysez leur image de marque, leurs prix, leur packaging, leurs différentes offres. Si vous pouvez trouver des données chiffrées, telles que leur chiffre d'affaires ou leur marge, c'est encore mieux !

Cela vous permettra de vous faire une idée des standards du marché dont nous parlions plus haut - et les standards financiers sont à analyser avant de démarrer un projet.

Etes-vous prêts à démarrer un business qui a une marge de 12%? C'est à vous d'en décider, mais c'est important de prendre une décision en toute connaissance de cause.

Rassembler différents éléments de différentes entreprises vous permettra non seulement de connaître les standards du marché, mais cela vous aidera égaelment à affiner votre propre vision pour votre box.

C'est cette vision que vous allez marketer auprès de vos clients cibles. Mettez en avant ce que vous faites différemment de vos concurrents pour apparaître comme la meilleure option auprès de vos abonnés.

Pour résumer, faire un benchmark vous permet de :

  • Mieux connaître votre marché,
  • Positionner votre box par rapport à vos concurrents,
  • Concevoir une offre unique et satisfaisante pour vos clients,
  • Communiquer sur vos différences et attirer des abonnés.

Trucs et astuces pour déterminer le prix de sa box. Partie 3

Maintenant qu’on sait déterminer la marge pour sa box, et qu’on a compris l’importance que le prix a sur la valeur perçue de votre box, on va voir pourquoi vous démarquer des autres est capital pour donner de l’inertie à votre box.

La différenciation peut impacter votre prix

Peu importe la catégorie de produits, la différenciation aide votre produit à se démarquer.

Si votre box fournit quelque chose qu’un consommateur n’obtiendrait nulle part ailleurs, vous pouvez augmenter vos prix en conséquence. Par contre, si votre box fait plus ou moins la même chose qu’une autre box déjà disponible sur le marché, vous devrez potentiellement baisser votre prix pour la concurrencer.

La Box Du Magasin de Mots par exemple, fournit des produits faits main. C’est quelque chose qui différencie leur box sur cette thématique et justifie son prix. C’est clairement ce qui fournit de la valeur à leurs abonnés : Des produits uniques, faits main.

La tarification peut également être un facteur de différenciation majeur. Un prix ​​de votre box légèrement supérieur à la concurrence pourrait laisser croire aux abonnés que vous offrez une meilleure valeur, mais ça peut aussi provoquer une baisse de la qualité perçue.
Vous le saurez assez rapidement en étudiant votre taux de désabonnement. Si vos abonnés restent, alors vous savez qu’à votre prix, vos abonnés croient que votre box leur apporte le au moins la valeur de ce qu’ils payent, si ce n’est plus.

Aux Etats Unis, l’opticien Warby Parker est un autre bon exemple de différenciation. Il y avait beaucoup d'opticiens en ligne avant Warby Parker, mais ils ont hacké le marché en permettant aux clients de recevoir et d’essayer gratuitement les lunettes, chez eux.
Donc le consommateur peut voir exactement à quoi ressemblent ses lunettes avant d’acheter en ligne.
Vu que l’essai à domicile a fourni plus de valeur aux clients, ils ont été en mesure de facturer plus que d’autres opticiens en ligne tout en conservant leur avantage sur les magasins.

Prix ​​selon votre valeur

Si vous vendez sur un marché où le prestige et la qualité perçue sont d’une importance capitale, vous voudrez peut-être fixer votre prix à un niveau égal ou supérieur à celui des concurrents.
Si votre objectif est de fournir une économie ou un produit de valeur, il faudra que le prix de votre box soit inférieur pour attirer les clients sensibles au prix.

Comprendre vos clients est la clé

La recherche de votre cible et de vos concurrents peut vous donner un aperçu de la valeur qui est souhaitée et comment vous pouvez déterminer le prix de votre box de manière compétitive et efficace.
Le prix n’est pas seulement une représentation du coût. Il s’agit d’un outil puissant de marketing, de gestion de marque, de positionnement, qui peut être utilisé pour donner de l’inertie à votre entreprise.

Trucs et astuces pour déterminer le prix de sa box. Partie 2

Dans le billet précédent, on a vu ensemble comment déterminer votre marge pour votre box-business. On va maintenant se pencher sur la valeur perçue par vos abonnés. C’est ce qui va vous permettre de vous positionner et de fixer le bon prix pour vos abonnés.

Impact du prix sur la valeur perçue par vos abonnés

Le prix affecte la valeur perçue mais aussi votre marque. Bien que ça ne soit pas vraiment mesurable, ils font partie intégrante de votre stratégie et de votre marketing

« les prix sont utilisés comme un indicateur de la qualité du produit dans les situations où il est difficile pour les clients de vérifier la qualité intrinsèque des produits ». Krishna Agrawala

Cet effet est d’autant plus parlant pour le vin. Même si en France vous devriez être un expert pour juger de la qualité d’un vin, c’est souvent son prix qui va vous aider à le situer et qui va déclancher l’achat ou non.

Il est aussi difficile de mettre un prix à une nuit d’hôtel, sans savoir s’il est chic, comment il est équipé, l’emplacement, etc. Dans ce cas, un prix plus élevé indique souvent un hôtel de meilleure qualité.
Prenez le dentifrice : le prix importe beaucoup moins parce que c’est quelque chose qui est utilisé quotidiennement. Les consommateurs savent que la qualité du dentifrice ne varie pas beaucoup. Donc il y a peu d’impact du prix sur la valeur perçue.

Les box à abonnement sont généralement plus proches de l’exemple de l’hôtel, ou du vin. Vu que les consommateurs ne savent pas exactement ce qu’ils reçoivent chaque mois et ne peuvent pas juger directement de la qualité avant d’acheter, un prix plus élevé peut indiquer une meilleure qualité des produits de la box.

Avec le box-business, cette relation est constante. Si vous ne fournissez pas chaque mois des produits qui répondent aux attentes du prix que vous avez fixé, vos abonnés vont se diriger directement sur votre bouton de désabonnement.

« Les consommateurs qui utilisent le prix comme indice de qualité poussent les entreprises à augmenter le niveau de qualité des produits. » Steven Shugan

En règle générale, les fourchettes de prix pour les box d’abonnement se situent dans les 4 gammes suivantes:

  • Faible coût (5€ - 15€): Les abonnements aux box d’échantillons ou des produits de commodité. (Par exemple, Big Moustache, Birchbox).
  • Coût moyen (16€ - 25€): Ces box contiennent des articles de taille plus classique, sont visent une expérience premium. (Par exemple Le Petit Ballon)
  • Coût élevé (30€ - 50€): Ce sont des expériences complètes. Ces box contiennent des produits qui sont perçus comme uniques, artisanaux. (Par exemple Le Magasin De Mots, Les Commis)
  • Cher (50€ < +): Ces prix sont plus élevés que la plupart des autres boîtes et contiennent soit quelque chose de très différenciant, soit des produits très hauts de gamme. (Par exemple La Golfeur Box, Les Bouchons d’Anatole)

Ce découpage n’est pas absolu, mais fournit une bonne image du marché global, et va grossièrement vous aider à fixer la gamme dans laquelle vous souhaitez vous trouver, en fonction des produits que vous allez mettre dedans. Notez que la façon la plus facile d’augmenter le prix de votre box, est d'avoir un contenu unique.

Ca sera le sujet du prochain billet : La différenciation peut impacter votre prix