Prenons rendez-vous pour  discuter de votre projet, et tester Boxraiser

5 box par abonnement qui ont changé le visage d'Internet

Les Français adorent les box mensuelles, c'est un fait. En 2017, on comptait déjà 600 000 abonnés. Et ce chiffre n'a cessé d'augmenter avec les années. Naturellement, Boxraiser s'est penché sur les raisons d'un tel engouement, en vous détaillant les 5 box mensuelles les plus prisées du marché. Choix pas réellement facile, puisque plus de 450 sites e-commerce se partagent le business de la box par abonnement.

En regardant d'un peu plus près ces 5 offres qui contribuent au succès de la box mensuelle en France, nous saurons ainsi déterminer si l'on peut se faire une place sur le marché encore aujourd'hui. Prêt à épier la concurrence ? C'est parti !

Idée de box par abonnement

1. Birchbox, la précurseuse

Sans grande surprise, on ne pouvait passer à côté de la Birchbox, dont vous avez sûrement déjà entendu parler maintes et maintes fois, en raison du fait qu'il s'agit de la toute première box par abonnement.

Lancée en 2010 par deux étudiantes d'Harvard, Katia Beauchamp et Hayley Bena, elle fait l'acquisition deux ans plus tard de JolieBox, sa version française créée par Quentin Reygrobellet et Mathilde Lacombe.

Bingo, Birchbox arrive ainsi dans l'hexagone avec Birchbox France (le nouveau nom de JolieBox) et commence à s'emparer du marché européen.

En 2018, la box mensuelle compte déjà 220 000 abonnés, près de 300 marques partenaires et une soixantaine de salariés.

En 2020, retournement de situation : Quentin Reygrobellet et Martin Balas (son nouveau partenaire, après le départ de Mathilde Lacombe qui souhaite se consacrer à de nouvelles aventures) annonce racheter Birchbox France.

Une quête vers l'indépendance, qui ouvre de belles perspectives autour de la data, de l'abonnement et de l'ouverture à l'Europe.

2. Glossybox, la première box beauté en Europe

On l'a vu au-dessus : la box beauté a le vent en poupe, comme le prouvent les résultats de Birchbox France. C'est tout naturellement que Glossybox fait ainsi figure de référence sur le marché de la box par abonnement. C'est en 2011 que l'histoire commence, à Berlin exactement.

Le concept proposé par Charles Von Abercron n'a pourtant rien de révolutionnaire, par rapport à son alter ego JolieBox, toujours indépendante de la branche américaine Birchbox au moment du lancement de Glossybox.

Et pourtant, l'entreprise est présente dans plus de 10 pays, après avoir renoncé en 2013 au Brésil, à la Chine ou encore l'Italie (où le succès n'était pas au rendez-vous). Mais c'est véritablement en 2017, avec le rachat de Glossybox par la firme britannique The Hut Group, que la box allemande devient encore plus grande en renforçant sa stratégie commerciale.

3. Le Petit Ballon, la box pour les amateurs de vin

Un site e-commerce, deux boutiques à Paris, un partenariat avec Monoprix pour le merchandising des caves de l'enseigne… Créé par Martin Ohannessian et Matthieu Lesne, Le Petit Ballon surfe sur le succès et assoit son leadership sur le marché du vin en France.

Le concept ? Tous les mois, des bouteilles de vin sélectionnées par un sommelier réputé sont envoyées aux abonnés.

En 2016, Le Petit Ballon génère déjà 8 millions d'euros de chiffre d'affaires et un million de bouteilles expédiées par an. Ce n'est pas pour rien que Vente-privee.com (désormais appelée Veepee), célèbre site de déstockage en ligne, prend une participation majoritaire dans l'entreprise en 2017.

Depuis sa création en 2011, Le Petit Ballon ne cesse d'ailleurs d'élargir son offre. Comme l'année dernière, quand l'enseigne se décide à proposer des vins primeurs à ses abonnés (soit acheter des bordeaux encore en cours d'élevage dans les chais). Voilà une belle manière d'initier encore un peu plus ses fidèles à l'univers viticole et d'attirer de nouveaux clients !

4. La Woufbox, la box par abonnement qui a du chien

Saviez-vous que la moitié des ménages français possède un animal ? On sait d'ailleurs que 28% des propriétaires de chiens ont déjà acheté un vêtement à leur toutou (en moyenne, 96 euros par an). Oui, les accessoires pour animaux ont énormément la côte !

C'est en comprenant mieux l'engouement des français pour leurs animaux de compagnie qu'on sait d'ores et déjà pourquoi la Woufbox ne pouvait que faire un tabac.

Et avec 7 millions de chiens en France, pas étonnant que les fondateurs de la WoufBox aient décidé de répliquer en France ce concept déjà présent aux États-Unis, avec la Barkbox…

Derrière cette idée, il y a le groupe AnimalBox, fondé par Antoine Chabassol et Pierre-Henri Coustenoble (qui propose également la MiaouBox pour les chats).

En 2014, AnimalBox croque son concurrent Doggybox, pour se développer davantage en Europe.

En 2015, le groupe voit sa croissance s’accélérer grâce à une levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès de 3 investisseurs (Network Finances, L’Accélérateur et Europexpo).

Mais c’est en 2017 que la société prend un nouveau virage, en fusionnant avec Doctissimo qui cherche à monétiser sa communauté construite autour de l’animalerie.

Une belle histoire, n’est-ce pas ?

5. La Thé Box, la box mensuelle pour les amateurs de thé

Puisque l'on peut faire découvrir des produits cosmétiques, des accessoires pour animaux ou encore du vin avec les box mensuelles, pourquoi ne pas faire la même chose avec le thé ? C'est sur ce constat que Tamia et Julia lancent La Thé Box en 2012, après une levée de fonds d'un million d'euros.

Le concept reste simple : la box se compose d'une sélection de 24 thés et infusions, accompagnée de mignardises et d'un cahier de saveurs (pour mieux comprendre l'histoire des thés du mois).

Forcément, La Thé Box séduit plutôt un univers féminin, avec son esthétique girly très marqué. Et alors que la moyenne du prix d'un abonnement box est de 23 euros, La Thé Box se situe juste un peu en-dessous, avec un tarif mensuel de 21,90 euros.

Alors, faut-il encore se lancer sur le marché de la box en France ?

Au regard de ces belles réussites, lancer une box a de quoi laisser rêveur. Il est pourtant évident que se faire une place parmi tous ces concurrents, présents depuis de nombreuses d'années, ne sera pas un travail de tout repos.

Le conseil de Boxraiser : miser sur l'expérience utilisateur et devenir leader dans son domaine. Démarrer un business de box ne consiste pas à glisser 5 produits différents dans une boite et de l'expédier à ses abonnés. Vous devrez vous montrer force de proposition, devenir prescripteur de tendances, et dénicher des produits nouveaux pour vous démarquer des concurrents.

S'ajoutent à cela votre business plan et votre campagne de communication :

·      Réaliser une étude de marché

·      Trouver les produits pour votre box

·      Faire connaitre votre site internet grâce au référencement naturel

·      Attirer de nouveaux prospects grâce aux réseaux sociaux (Facebook Ads)

·      Convertir vos clients grâce à la méthode AARRR

·      Se développer grâce au marketing de parrainage

Le mot de la fin

Le marché de la box ne s'essouffle toujours pas.

Les acteurs se diversifient de plus en plus, et même si le succès n'est jamais garanti dans ce secteur concurrentiel, on peut encore se faire une belle place.

Avec une bonne stratégie de développement commerciale, de communication et de positionnement (important : bien choisir votre niche pour vous différencier), créer un business de box est encore rentable aujourd'hui. Et on découvre chaque jour de très belles surprises !

Vous souhaitez
une démonstration ?
Testez l'outil gratuitement

Vous souhaitez
contacter Boxraiser ?